Adulterorama

Quelle est la meilleure définition d’une « rencontre adultère » ?

Rencontre adultère : la définition du site Wikipedia (*)

L’adultère (nom masculin) est « le fait pour un époux de violer son serment de fidélité, de partage, et d’avoir des relations sexuelles avec une personne autre que son conjoint envers qui il a affirmé ce serment ».

Notre définition alternative …

L’adultère consiste à tromper (au moins une fois) son ou sa partenaire lorsque l’on est marié.

Adulteres.org

Pourquoi cette dernière définition nous semble t-elle meilleure ?

Elle est plus ciblée (a – elle ne concerne que les personnes mariées ; b – dans l’idée de tromper, il est évident que l’on parle d’avoir un ou plusieurs rapports sexuels extraconjugaux / infidèles), plus courte et plus simple !

Une rencontre adultère peut donner lieu à quelques rencontres éphémères. Mais si une relation adultère s’inscrit dans le temps (plusieurs mois voir plusieurs années), on peut alors parler de double vie …

Une rapide histoire de l’adultère !

Prenons un peu de recul afin d’évaluer le chemin parcouru depuis les années 2000 …

L’adultère a toujours existé ! On en trouve des traces dans différents documents ou défférentes oeuvres à travers l’histoire.

Mais pendant des décennies (et encore aujourd’hui dans certains pays), l’adultère fut considéré comme une faute grave envers les femmes, mais pas pour les hommes.

Imaginez qu’en France, jusqu’en 1975, l’adultère des femmes était encore considéré comme une faute grave (susceptible de peines pénales), alors que cela n’était toujours pas le cas pour les hommes adultères.

Pourquoi un tel écart de traitement ?

Parce que pendant des centaines d’années, la société était forgée sur un système patriarcal, un système dans lequel les femmes étaient dénigrées, ne travaillaient pas, n’étaient pas libres et indépendantes …

Leurs aspirations à plus de libertés, dans tous les domaines, ne valaient pas la moitié d’un denier …

De nos jours, il y a de l’adultère dans l’air !

Un tabou qui n’en est plus un ?

Oui et non …

Oui car on en parle de plus en plus dans la sphère publique !

Le thème de l’adultère intrigue et fait l’objet de nombreux débats :

A la télé, dans les médias, sur les réseaux sociaux (témoignages personnels, coming out adultères, avis de sexologues, publicités) …

Ou encore, tout simplement, en famille ou entre amis …

Non car l’infidélité représente un lourd secret dans la sphère privée …

Tout le monde comprendra qu’il n’est jamais simple d’annoncer une infidélité à son ou à sa partenaire, et qu’il vaut souvent mieux se taire !

Dans tous les cas rassurez-vous, aujourd’hui, on peut faire des rencontres adultères en toute sécurité !

Des statistiques qui donnent une vision holistique du phénomène

Que l’on soit marié ou simplement en couple, force est de constater que de plus d’hommes et de femmes avouent avoir eu ou avoir des relations extraconjugales.

Depuis plusieurs années, toutes les différentes études / enquêtes indiquent que l’infidélité est en hausse.

Ce qui frappe dans les dernières statistiques, c’est que l’on constate une rapide augmentation du nombre de femmes infidèles. A tel point que le nombre de femmes infidèles se rapproche presque du nombre d’hommes infidèles.

La rencontre adultère : une spécificité des hommes ?

On pense souvent (à tort ?) que seuls les hommes ont des relations extraconjugales. Mais si ces hommes sont infidèles, c’est bien qu’ils rencontres des femmes. Alors certes ces hommes infidèles peuvent convoler avec des femmes célibataires. Mais cela n’est évidemment pas toujours le cas.

Si l’on se rapporte à la dernière enquête de l’IFOP sur le thème de l’infidélité, les femmes ne sont pas en reste quand il s’agit de faire des rencontres extraconjugales. Selon les résultats du sondage réalisé, près d’un tiers des femmes françaises ont déjà trompé leur partenaire à un moment de leur vie (dont 4 % au moment où elles ont répondu au sondage !). Et cette tendance est clairement en forte augmentation !

Certes, ce chiffre n’est pas aussi haut que la proportion des hommes qui ont avoué avoir déjà trompé leur partenaire (presque à 50 %). Mais il est assez élevé pour écarter tous les préjugés…

Et ce n’est pas tout ! L’enquête indique également que 27 % des femmes avouent qu’elles pourraient tromper leur conjoint si elles étaient certaines que personne ne l’apprenne !

Reste que …

Si un homme, en couple ou pas, a de nombreuses conquêtes, cela est considéré comme quelque chose de valorisant.

Or si une femme multiplie les aventures, la société continue dans les faits à considérer ces femmes comme des femmes légères – pour ne pas dire des « salopes » …

Les limites des chiffres sur les relations extraconjugales

Il est difficile de trouver des chiffres précis sur les relations adultères (en France ou dans d’autres pays – Suisse, Belgique, Luxembourg, Canada et caetera).

Et ce pour différentes raisons, dont notamment les suivantes :

  • Manques d’études / moyens / analyses / recherches sur ce sujet …
  • Tous les témoignages / sondages peuvent être biaisés, et donc sujets à causions. Il est en effet difficile, pour tout un chacun, de partager des expériences intimes / personnelles mais difficilement avouables …

Pourquoi céder à l’infidélité ?

Quelles que soient les époques ou les sociétés, différentes raisons ont toujours été à l’origine des désirs d’infidélités.

Dans certaines situations, plusieurs causes peuvent se cumuler.

  • Parce que l’on se fait draguer et que l’on ne résiste pas à une petite occasion / une attraction physique et sexuelle, voire sentimentale.
  • Parce que l’on rencontre un nouvel amour.
  • Parce que l’on a pas eu suffisamment d’expériences sexuelles et que l’on a envie de vivre de nouvelles expériences.
  • Parce que le couple ne marche plus sur le plan sexuel.
  • Parce que l’un des partenaires souhaite vivre un fantasme inavouable (une relation avec deux femmes pour les hommes ou une relation avec un bel inconnu ou un beau black pour les femmes) …
  • Parce que l’on décide de vivre une relation libertine (une sorte d’adultères autorisés, de licence de tromper), ce qui compte pour le couple c’est la fidélité sentimentale.
  • Parce que le couple ne marche plus sur le plan sexuel et sur le plan sentimental (tendresse, complicité etc).
  • Parce que son ou sa partenaire a été infidèle et que l’on souhaite se venger !
  • Pour séduire et savoir que l’on peut encore plaire.
  • Parce que l’on est attiré(e) par le goût de l’interdit – si l’idée de dépasser un tabou peut-être source d’excitation.
  • Pour précipiter une séparation tout en s’offrant de nouvelles opportunités de nouvelles vies.
  • Pour rester fidèle à soi-même.

Quel est le portrait type de l’homme adultère ?

Un homme dans la trentaine / quarantaine, avec une bonne situation professionnelle et de l’avenir, avec un métier de contacts, avec une vie sociale / sportive / culturelle active.

Quel est le portrait type de la femme adultère ?

Une femme dans la trentaine / quarantaine, avec une bonne situation professionnelle et de nouveaux désirs, avec des copines et une vie sociale / sportive / culturelle qui tend vers de nouvelles perspectives, de nouveaux horizons.

Lorsque l’on parle d’adultère, on parle aussi de …

Mettre du piment dans sa vie conjugale, ou ailleurs …

La vie de couple ? La base. Mais chaque base n’est pas toujours la bonne ..

Après les belles illusions, au bout d’un certain temps, la routine finit par s’installer ! Fini les dîners aux chandelles avec cerise sur le gâteau.

Les surprises et les câlins n’importe quand ou n’importe comment, vive le passé !

Soyez lucides, difficile de continuer comme avant si le repas est froid !

Se prouver que l’on peut encore séduire / plaire

Pour beaucoup, faire une ou des rencontres adultères est un moyen de se prouver à soi-même que l’on est encore capable de plaire.

Qu’il existe de nouveaux horizons, de nouvelles perspectives qui font écho en vous.

Avec le temps, la vie de couple – voire la vie de famille – peut engendrer une situation qui n’est pas celle que vous aviez imaginé.

Nombre de mamans et de papas, de femmes et de maris exemplaires sont passés par là  …

La différence ? C’est que certains ont décidé de franchir le Rubicon ! D’aller voire ailleurs pour vivre de nouvelles passions.

Retrouver une seconde jeunesse ?

L’adultère concerne souvent des hommes et des femmes qui ont vécu plusieurs années ensemble avant de tromper.

Ces personnes mariées trompent souvent leur partenaire autour de 35 / 40 / 45 ans.

Pour ces personnes (dont notamment les femmes cougars), tromper peut être une façon de retrouver une seconde jeunesse, de se rassurer, voir de prendre un nouveau départ.

Mais cela n’est que rarement le cas de couples mariés et infidèles plus jeunes …

Quels sont les principaux freins aux rencontres adultères ?

Frein N°1 !

Le risque de se faire prendre et de perdre la personne avec qui l’on a décidé de partager sa vie !

Et ce n’est pas rien ! Surtout si l’on a des enfants ou des intérêts en commun …

Changement de vie, plus qu’une page que l’on tourne, on change de livre à ses propres risques …

Frein N°2 !

L’idée de culpabiliser ou de regretter !

Et oui, tout le monde ne sais pas mentir au point de tromper régulièrement / longtemps. Et puis le choix de tout risquer ne sera t-il pas au final synonyme de regrets ? Sans parler du regard et du jugement des autres (ses proches, sa famille, les connaissances).

Frein N°3 !

Le fait de ne pas réellement se donner le temps et les moyens de faire de nouvelles rencontres …

Comment faire des rencontres adultères discrètes ?

Il existe de nombreuses manières de faire des rencontres adultères.

Les deux plus anciennes manières de tromper sa conjointe ou son conjoint consistent :

  • A aller rencontrer de nouvelles personnes dans des lieux publics, comme les bars, les endroits branchés, les bals …
  • Ou a fricoter avec des personnes de son entourage direct : cercle d’amis, collègues de travail, partenaires d’activités (sportives ou culturelles).

Ces deux formes de rencontres extraconjugales restent encore pertinentes / d’actualité.

Mais une nouvelle alternative gagne aujourd’hui du terrain !

A savoir :

  • La possibilité de faire des rencontres adultères en ligne grâce aux sites ou aux applications spécialisées pour les infidèles en herbe – cf : l’herbe est parfois plus belle chez le voisin.

Pourquoi préférer un site spécialisé pour faire une rencontre adultère ?

Pour commencer, voici différents arguments afin de vous persuader que choisir un site adultère représente la meilleure solution pour rencontrer d’autres personnes infidèles.

Voici notre TOP pour vous convaincre !

Le web, pour des rencontres adultères pépère ?

C’est un fait, les rencontres adultères sont de plus en plus fréquentes, que ce soit chez les hommes ou chez les femmes.

La preuve en est : le succès que connaissent les applications / sites internet dédiés aux rencontres adultères ! 

Mais qu’est-ce qui pousse les hommes et les femmes à tromper leur partenaire en ligne plus qu’ailleurs ?

Décryptage, éléments de réponses.

De nouvelles aventures / expériences sexuelles à porter de clic

Consommation à la demande ? Société à portée de clic ? Il y a de ça. Plus différents phénomènes historiques et sociologiques à l’oeuvre.

Encore une fois, à en croire les différents et récents sondages sur le sujet, si votre vie sexuelle est routinière, que vous avez envie d’essayer de nouvelles choses et d’assouvir de nouveaux fantasmes, mais que votre partenaire s’y oppose, alors il est fort probable que vous irez chercher de nouvelles satisfactions ailleurs ! L’adultère est souvent une affaire de sexe et rarement une affaire de sentiments, en tout cas au départ …

La rapidité et la facilité pour tromper

La dernière raison de faire une rencontre adultère, c’est la facilité qu’il y a aujourd’hui à trouver un ou une partenaire pour une relation extra-conjugale ! Avec les sites de rencontres adultères, il est désormais très facile d’entretenir une ou plusieurs relations extraconjugales en toute discrétio, sans jamais se faire prendre.

Dans votre cas, vous qui êtes à la recherche d’une rencontre extraconjugale, le fait de passer par un site entre infidèles représente clairement la meilleure solution !

Notre mode d’emploi / nos conseils pour faire des rencontres infidèles et discrètes ?

Ou autrement dit …

  • Comment rester anonyme sur un site de rencontres adultères ? Quelles bonnes pratiques pour rester 100% anonyme sur un site de rencontre adultère ?
  • Comment rester discret si l’on a une relation adultère ? Quelles bonnes pratiques pour rester 100% anonyme lors de vraies rencontres adultères ?

Voici nos quelques conseils « d’experts » (en toute modestie nous en avons encore tellement à en apprendre sur vous) pour vous aider à multiplier vos chances de faire de nouvelles rencontres …

1 – Concernant l’anonymat sur les sites adultères

Suivez les conseils suivants …

  • Créez une adresse email dont vous seul(e) connaîtrez l’adresse et le mot de passe.
  • Utilisez cette adresse pour créer un compte / ou plusieurs comptes 😉
  • Si vous êtes un homme et que vous décidez de vous inscrire sur un site de rencontres adultères, optez pour une formule payante ! Un abonnement est vite rentable si l’on compare son prix au prix de soirées dans des bars ou des discothèques sans contacts ciblés …
  • Renseignez les informations demandées de manière à brouiller les pistes / éléments qui pourraient vous compromettre.
    – Une géolocalisation en dehors de votre zone d’habitation.
    – Un âge avec + ou – une ou quelques années.
    – Un pseudo passe partout.
    – Pas de photo publique où l’on pourrait vous reconnaître. Préférez des photos publiques où l’on voit certaines parties de votre corps ou des photos floutées. Conservez des photos plus intimes dans votre album privé et uniquement accessible aux personnes de votre choix.
    – Pas de moyen de paiement que votre partenaire pourrait identifier.
  • Pensez bien à systématiquement supprimer toutes vos traces numériques compromettantes (historique de navigation, sessions, logins et mots de passe).

Quelles sont les meilleures astuces en plus pour créer un vrai bon profil sur un site infidèle ?

Pour créer une bonne annonce :

  • Utilisez une photo de profil anonyme mais attirante ! Un décolleté, une belle lingerie, de belles épaules …). Si votre photo de profil n’accroche pas l’œil, ne comptez pas avoir de nombreux contacts.
  • Ajoutez aussi plusieurs autres photos !
  • Ajoutez une description sympa !
  • Ne vous grillez pas dès votre texte de présentation ! Si besoin, inspirez-vous d’autres annonces qui vous semblent originales. Et pensez aussi à soigner votre orthographe et votre grammaire.
  • Autre conseil : précisez ce que vous recherchez comme type de relation. Plus vous serez clair sur vos intentions, plus vous aurez des chances d’être contacté par les bonnes personnes.

2 – Concernant les choses auxquelles faire attention si l’on a une aventure adultère ?

  • Pas de rapports sexuels sans préservatifs ! Equipez-vous !
  • Avoir de bonnes excuses pour sortir seul(e). Exemples : sport, after-work, soirée entre amis … PS : prenez de l’avance sur le temps conjugal afin de mieux négocier une soirée en mode « j’en profite avec mes potes / mes copines ».
  • Evitez de sortir dans des lieux où une personne que vous connaissez pourrait se trouver.
  • Décider de faire le point sur ce qui se passe. Avec en ligne de mire, l’idée de rapidement faire des choix. Rester avec son ou sa partenaire ? Partir avec son ou sa maîtresse ? Mentir longtemps ou pas notamment .. Combien de temps ?
  • Pensez bien à systématiquement éviter toutes les potentielles traces physiques compromettantes (parfum, cheveux, frais de restaurant ou d’hôtel etc).

Pour aller plus loin …

Nous vous revoyons notamment aux lectures suivantes.

Infidélité : 50 conseils pour garder le secret !

Adultère : textes académiques et participatifs sur le site Academia

L’infidélité en chiffres, les dernières tendances

Les échanges avec notre communauté d’infidèles sur Facebook.

Devenir membre