Si quelqu’un te trompe, c’est parce qu’il ou qu’elle t’aime !

Dans une relation monogame à long terme, l’infidélité est la trahison ultime. Il s’agit d’un abus de confiance et, pour beaucoup, d’un obstacle majeur sur la voie d’une relation saine et fructueuse.

Rage, tristesse, sentiment de trahison, douleur …

Telles sont les premières émotions que l’on ressent après avoir appris que l’on a été trompé.

D’après une enquête menée par Micki Spollen et par l’équipe du site Ashley Madison (*), 64% des personnes interrogées ont été trompées trompés à un moment donné de leur vie.

64% !!! C’est énorme !

Comment expliquer un tel pourcentage ? Pourquoi tant de personnes (et même parfois des personnes heureuses en couple) décident-elles de risquer de perdre leur couple en allant voir ailleurs ?

Que vous demandiez à vos amis ou que vous fassiez des recherches sur Internet, les opinions sur le sujet abondent et varient énormément.

La réponse est cependant simple d’après Micki Spollen …

Si quelqu’un vous trompe, c’est parce qu’il ou qu’elle vous aime !

Tromper c’est aimer !?

Pour expliquer son point de vu, la journaliste évoque les travaux de la sociologue Alice M. Walker qui a publié un ouvrage sur la question en 2017 : « Secret Life of the Cheating Wife ».

Cet ouvrage regroupe différents témoignages de femmes qui se sont inscrites sur le site Ashley Madison pour avoir une liaison extraconjugale. Elle a découvert que, pour la plupart des femmes qu’elle a interviewées, l’infidélité était le dernier recours dans leurs relations sans sexe, sans orgasmes.

Ces femmes avaient en général tout tenté pour provoquer un changement, sans résultats …

Pour elles, tromper leur partenaire était souvent considéré comme un dernier recourt, comme la seule façon de sauver leur relation.

Deux scénarios principaux se présentaient à elles :

  • Soit décider de rompre.
  • Soit décider de rester en couple mais en externalisant l’aspect sexuel de leur mariage.

Autrement dit, c’est bien pour sauver leur couple que ces femmes avaient décidé d’être infidèles.

Même si les travaux d’Alice M. Walker vont à l’encontre de tout ce qui se dit sur l’infidélité, Micki Spollen explique que ce constat coïncide avec ses propres recherches.

Avec l’appui du site Ashley Madison, la journaliste a à son tour demandé à des personnes d’expliquer pourquoi elles avaient décidé d’être infidèles au lieu de rompre.

Les opinions divergeaient quelque peu, mais la réponse la plus fréquente des hommes et des femmes était la même : 50% des hommes et 35% des femmes ont déclaré qu’elles ne voulaient pas rompre parce que malgré leurs écarts extraconjugaux, elles aiment encore leur partenaire officiel.

Avoir une relation extraconjugale ne signifie pas que votre partenaire ne vous aime plus ou ne vous respecte plus. D’après Micki Spollen, ce serait même tout le contraire !

Si votre partenaire vous trompe, c’est parce qu’il fait tout son possible pour garder la relation intacte tout en répondant à ses besoins (parce que tout le monde a des besoins, tant émotionnels que sexuels).

Si elle reste secrète, la personne infidèle est en mesure de rester dans la relation tout en satisfaisant ses besoins.

Si le partenaire trompé apprend l’infidélité de son ou de sa conjointe, il en découle souvent une véritable crise. Ici deux options : soit il y a séparation, soit il y a une profonde réflexion et remise en cause de la relation.

Selon les résultats du sondage évoqué plus haut, 51% des gens considèrent l’infidélité comme une offense pardonnable.

Avec un changement de mentalité, des cœurs et des esprits plus ouverts, ce chiffre devrait encore évoluer à la hausse dans les années à venir.

Devenir membre